La province de Liège doit tout d’abord sa renommée au niveau international à son maître atout : les Liégeois.

Grâce à leurs exploits et à leur dynamisme, ils ont fait, font et feront briller notre province à l’étranger mais font aussi la fierté de tout un territoire. Le domaine du cyclisme n’est certainement pas en reste. 

Philippe Gilbert au Grand Départ du Tour de France 2012 à Liège

Nombreux sont ceux que l’on peut citer :

Auguste BAUMANS
Originaire de Montegnée, Auguste BAUMANS, né le 26 octobre 1902 termina non-classé du Tour de France 1928.

André BLAISE
Né le 10 janvier 1888, André BLAISE, citoyen de Soumagne se classa 8e au classement général fi nal pour sa deuxième participation au Tour de France en 1910. Il avait abandonné en 1909 lors de son premier Tour. En 1911, il dut abandonner lors de la 3e étape. En 1912 et en 1914, il abandonna, les deux fois, lors de la 4e étape.

Joseph BORGUET
Joseph BORGUET est né à Saive (Blegny) le 16 avril 1951. Lors de ces deux seules participations au Tour de France, il termina 43e en 1979. Il décrocha dans cette édition, la 2e place de la 12e étape. En 1980, il fi nit à la 52e place du classement général final.

Christophe BRANDT
Né à Liège le 6 mai 1977, Christophe BRANDT a fait son entrée sur le Tour de France en 2002 sous les couleurs de l’équipe Lotto-Adecco et se classa à une honorable 35e place. En 2003 et en 2005, il termina respectivement à la 52e place et à la 56e place. En 2006, il s’est classé 40e à Paris. En 2004 et 2008, il abandonna respectivement lors de la 7e étape et la 19e étape.

Jean BRANKART
Né le 12 juillet 1930, Jean BRANKART, citoyen de Momalle passa professionnel le 26 avril 1953. Un an plus tard, il participa pour la première fois au Tour de France et se classa 9e au classement général fi nal. En 1955, il réalisa son meilleur résultat. En effet, en remportant 2 victoires d’étapes (18e à Pau et 21e à Tours courue contre la montre), il termina sur la deuxième marche du podium juste derrière Louison Bobet. Il détient, encore à ce jour, la meilleure performance d’un Liégeois dans le Tour de France. En 1956 et en 1959, il se classa respectivement à la 39e et à la 10e place. L’année 1958 et l’année 1960 sont à oublier puisqu’il fut contraint à l’abandon.

Jean BREUER
Jean BREUER, né à Magnée, le 14 décembre 1919. Pour sa première participation au Tour de France en 1947, il termina 45e du classement général. Malheureusement, deux ans plus tard, il fut contraint à l’abandon lors de la 4e étape du Tour de France 1949.

Joseph BRUYERE
Dès 1970, apparaît le solide Joseph BRUYERE, un équipier de luxe pour un certain Eddy Merckx. Né le 5 octobre 1948 à Maastricht, Joseph Bruyère s’installa à Saint-Remy, près de Blegny. C’est sous les couleurs de l’équipe Faemino, emmenée par Eddy Merckx, qu’il participa à son premier Tour de France en 1970. En 1971, désormais sous les couleurs de l’équipe Molteni, mais toujours aux côtés de Eddy, il termina 60e du Tour. En 1972, il réalisa un bel exploit puisqu’il se classa 26e du général et remporta la 19e étape courue entre Auxerre et Versailles. En 1974, Bruyère porta durant 3 jours le maillot jaune et termina 21e au fi nal. En 1977, il changea d’équipe et courut sous les couleurs FIAT mais abandonna lors de la 22e étape. En 1978, alors que Eddy Merckx mit fi n à sa carrière, Joseph Bruyère devient leader et porte le maillot jaune durant 8 jours. La même année, il réalisa un chrono époustoufl ant dans le Puy-de-Dôme, se classa 3e à 55 secondes de Zoetemelk et devança Bernard Hinault de 45 secondes. Joseph Bruyère rallia Paris et termine 4e derrière Hinault.

André CASTERMAN
André CASTERMAN, né à Milmort le 20 avril 1899, abandonna lors de la 4e étape au Tour de France de 1926.

Jacques COOMANS
Né à Magnée le 13 novembre 1888, Jacques COOMANS, prit le départ du Tour de France à 7 reprises. Non partant en 1920, contraint à l’abandon en 1913, 1921 et en 1925, il se classa tout de même deux fois dans le top 10. En 1912, il termina 7e et en 1919, il prit la 6e place du classement général fi nal. En 1914, Il acheva le Tour à une honorable 19e place.

Hubert DELTOUR
Hubert DELTOUR, né à Wandre, le 23 mars 1911 tenta sa chance au Tour de France de 1937. Il ne disputa pas la 17e étape et ne fut pas classé au classement général.

Henri DEVROYE
Le Jemeppien Henri DEVROYE, né le 21 octobre 1884, réalisa une belle performance puisqu’il termine 10e du Tour à l’occasion de sa toute première participation en 1911. L’année suivante est tout aussi fructueuse voire même meilleure. En effet, il se classa 8e du général. Sa dernière participation en 1913 fut marquée par un abandon à la 7e étape.

André DOYEN
André DOYEN, né le 29 mars 1949 à Fize-Fontaine, fut professionnel de 1970 à 1976. En 1973, il remporta, avec son équipe, le contre-lamontre par équipe lors de la 2e étape. Il abandonna, malheureusement lors de la 8e étape. En 1975, il termina à la 69e place du classement général.

Christian DUMONT
Né à Esneux, le 2 février 1956, André DUMONT, arriva hors délai lors de la 2e étape du Tour de France de 1979.

Marcel DUPONT
Le Jupillois, Marcel DUPONT, né le 20 octobre 1917, participa pour la première fois au Tour de France en 1949, il se classa 20e au final.
Pour son second Tour, il se distingua et émerveilla les Belges en décrochant une belle 5e place devancés par les seuls Coppi, Bartali, Marinelli et Robic.

Dieudonné GAUTHY
Né à Pepinster le 19 mai 1893, Dieudonné GAUTHY, a participé à l’édition du Tour de France de 1914. Il fut contraint à l’abandon lors de la 3e étape.

Philippe GILBERT
Remoucastrien d’origine, Philippe GILBERT est né le 5 juillet 1982. Il débute chez les professionnels en 2003.
Il a participé 5 fois au Tour de France. En 2005, pour sa première participation, il se classa 70e du classement général à Paris. En 2006, il termina 110e ; en 2007, diminué par un virus, il est contraint à l’abandon lors de la 15e étape. En 2008, il termine 2e de la première étape à Plumelec et fi nit à une 112e place au classement général fi nal. En 2009, il ne dispute pas le Tour de France mais bien le Giro où il remporta la 20e étape longue de 203 km entre Naples et Agnani.
En 2010, Il ne participe pas au Tour de France mais à la Vuelta. Il remporte la 1ère et la 19e étape. Il y a également porté le maillot rouge de leader durant 5 jours. Il termine l’année à la 3e place du classement U.C.I.
En 2011, pour sa 5e participation au Tour de France, il remporte la 1ère étape et endosse le maillot jaune pour une journée. Il termine également 2e des 5e et 8e étapes. Il s’agit, incontestablement, de son meilleur Tour de France en se classant dans le top 15 de 9 étapes pour terminer à la 38e place du classement général à Paris. Il a également porté le maillot vert et le maillot à pois.

En 2012, Philippe termine 46e tandis qu'il décrochera la 62ème place pour sa 7e participation en 2013.

Georges GOFFIN
Georges GOFFIN est né le 1er avril 1883 à Ben-Ahin près de Huy. Il prit le départ de plusieurs courses à étapes importantes dont le Tour de France. Il participa à ce dernier en 1904, en 1910, en 1911 en 1914 et en 1922. Mais il fut contraint à l’abandon à chaque participation.

Henri HANLET
Henri HANLET, né le 11 septembre 1888 à Xhendelesse, participa aux éditions de 1912, 1913 et 1922 du Tour de France. En 1912, il abandonna lors de la 12e étape. Pour ses deux autres participations, il fut contraint à l’abandon lors de la 4e étape.

Jules HENDRICKX
Jules HENDRICKX, né le 9 septembre 1899 termina non-classé du Tour de France 1928.

Guy JANISZEWSKI
Né le 24 janvier 1959 à Milmort (Herstal), Guy JANISZEWSKI prit le départ du Tour de France en 1982 où il termina 101e et en 1983 où là il se classa 77e.

Dieudonné JAMAR
Dieudonné JAMAR, né le 6 novembre 1878 à Hozémont prit le départ du Tour de France de 1904 mais du abandonner lors de la première étape. Professionnel de 1901 à 1911, il devint Champion de Belgique en 1905.

Albert JORDENS
Né à Liège le 24 février 1902, Albert JORDENS, participa 4 fois au Tour de France. En 1925, pour sa première participation, il abandonna lors de la 8e étape. Lors de l’édition de 1928, il fut également contraint à l’abandon lors de la 20e étape. Par contre, aux éditions de 1927 et 1929, il termina respectivement à la 23e place du classement général et à une honorable 10e place.

Marcel KERFF
Marcel KERFF est né le 2 juin 1886 à Fouron-Saint-Martin. Il participa à la première édition du Tour de France en 1903 et termina 6e au classement général.

Léon KOPP
Le Dalhemois, Léon KOPP, né le 27 avril 1886, participa aux éditions du Tour de France de 1919 et 1920. Il abandonna lors de la 1ère étape pour sa première tentative et lors de la 4e étape l’année suivante.

Georges LALOUP
Georges LALOUP, né le 24 mai 1913 à Amay, participa à trois éditions du Tour de France, en 1929, 1930 et 1931. Il termina respectivement à la 25e place, la 19e place et il abandonna lors de la 6e étape de sa troisième tentative.

Georges LEMAIRE
Originaire de Pepinster, Georges LEMAIRE est né le 30 avril 1905. Sa carrière fut marquée, entre autres, par ses 2 performances au Tour de France. En effet, il termina 15e du Tour en 1932 et 4e en 1933. Il eut l’occasion, lors de ce dernier Tour, de porter durant 3 jours, le maillot jaune.

Henri LINTZEN
Né à Andrimont, le 5 décembre 1896, Henri LINTZEN, abandonnera lors de la 1ère étape du Tour de France 1927.

Emile LOMBARD
Professionnel de 1904 à 1906, Emile LOMBARD prit le départ du Tour de France de 1904. Il se classa 8e de la première étape, 6e de la deuxième étape et prend la 4e place du classement général provisoire. Il abandonna lors de la 3e étape. Plusieurs de ses adversaires furent disqualifi és après course et la première place du classement général provisoire lui fut attribuée pour la deuxième étape.

Emile MASSON senior
Né à Morialmé sur l’entité de Florennes (Namur) le 16 octobre 1888, Emile MASSON et ses parents ont émigré sur les hauteurs de Liège à Sainte-Walburge plus précisément. Côté palmarès, il compte 8 participations au Tour de France. Il fut contraint à l’abandon en 1913 lors de sa première participation, en 1919, en 1921 et en 1924. En revanche, il faut noter ses autres prestations dont la plus belle fut sa 5e place au classement général fi nal du Tour 1920. Classé à un peu moins de 3h derrière le vainqueur Philippe Thys, un compatriote belge originaire de la Capitale, il porta durant 4 jours le maillot jaune. En 1922, il remporta la 11e ainsi que la 12e étape et se classa 12e du général fi nal. En 1925 et en 1938, il termina la course et se classa respectivement 22e et 34e en remportant la 20e étape.

Emile MASSON Junior
Né à Bierset, le 1er septembre 1915, Emile MASSON Junior, vainqueur de la Flèche Wallonne en 1938 et de Paris-Roubaix en 1939, termina à la 34e place du classement général du Tour de France 1938 après avoir remporté la 1ère étape.

Ernest MOTTARD
Originaire de Hollogne-aux-Pierres, Ernest MOTTARD, né le 22 mars 1902 termina non-classé du Tour de France 1930. 

Hubert MULLER
Originaire de Seraing, Hubert MULLER, né le 20 juin 1914 termina à une honorable 11e place au classement général du Tour de France 1937.

François NEUVILLE
François NEUVILLE est né le 24 novembre 1912 à Mons-Crotteux près de Grâce-Hollogne. Sa première participation en 1935 fut marquée par un abandon dans la 9e étape. L’année suivante, il se classa 19e au classement général final. Vainqueur de la 20e étape du Tour de 1938, il termina 17e au fi nal. Pour sa dernière participation en 1939, il finit 27e du général.

Daniel PLUMMER
Né à Bastogne le 2/1/1957, ce Liégeois d’adoption qui a couru sous les couleurs de différents clubs liégeois et qui est désormais installé à Retinne (Fléron) a notamment terminé le Tour de France 1980 à la 27e place et 3e meilleur jeune.

Sébastien ROSSELER
Né à Verviers le 15 juillet 1981, Sébastien ROSSELER est coureur professionnel depuis 2004. Il a participé trois fois au Tour de France. Jamais contraint à l’abandon, il s’est classé 104e en 2007, 98e en 2008 et 104e en 2009.

Jean ROSSIUS
Originaire de Cerexhe-Heuseux, Jean ROSSIUS, né le 27 décembre 1890, a participé à 6 reprises à la Grande Boucle. Il fut contraint à l’abandon en 1913, en 1919 et en 1921. Par contre, il se classa respectivement 4e en 1914, 7e en 1920 et 9e en 1922 du classement général final. Trois exploits mémorables puisqu’il a gagné la 2e et la 9e étape et a été aussi leader durant 4 jours l’édition de 1914. En 1919, malgré son abandon dans la 3e étape, il remporta la 1ère étape. Il eut également l’occasion de porter le maillot jaune pendant 2 jours en 1920. La même année, il fut vainqueur de la 7e et de la 15e étape.

Fernand SAIVE
Fernand SAIVE, né à Dison le 24 mai 1900 termina à la 32e place du classement général de la 20e édition du Tour de France, en 1926.

Laurent SERET
Laurent SERET, né à Hollogne-aux-Pierres le 11 juin 1896, participa au Tour de France de 1923 mais fut contraint à l’abandon lors de la 2e étape.

Marc SOHET
Originaire de Vinalmont, Marc SOHET, né le 15 juin 1947, il se classa 68e du classement général de l’édition du Tour de France de 1972.

Rik VERBRUGGHE
Rik VERBRUGGHE est né à Hélécine le 23 juillet 1974. Installé à Chaudfontaine depuis quelques années, il prit le départ du Tour de France à plusieurs reprises. On dénombre 5 abandons sur ses 9 participations. Le Tour de France 2001 reste sans conteste, son meilleur résultat. C’est celui dans lequel il réalisa son plus bel exploit en remportant la 15e étape Pau – Lavaur. En 2001, il reçut également le titre du meilleur cycliste belge et wallon de l’année ainsi que le prix du « Mérite sportif de la Province de Liège ».

René WENDELS
René WENDELS, né à Liège en 1883, entama sa carrière professionnelle en 1921 pour la terminer en 1928. Il participa au Tour de France de 1922 mais abandonna lors de la 6e étape. Deux ans plus tard, en 1924, il termina à la 27e place du classement général. En 1925, il fut contraint à l’abandon lors de la 3e étape. Sa dernière tentative, en 1928, fut marquée par un abandon lors de la 16e étape.

Tadeusz WIERUCKI
De nationalité Polonaise mais né à La Brouck-Trooz le 23 décembre 1934, Tadeusz WIERUCKI, termina non-classé des éditions de 1959 et 1960 du Tour de France.

Joseph WIRINGER
Le liégeois Joseph WIRINGER, participa au Tour de France de 1910. Malheureusement, il abandonna lors de la 10e étape. 

Michael WRIGHT
Originaire d’Angleterre, Michael WRIGHT, né à Bishop Statford le 25 mars 1941, naturalisé Belge et résident à Liège participa 8 fois au Tour de France. Il se classa respectivement 56e ,24e des éditions de 1964 et 1965. Il remporta néanmoins la 20e étape ralliant Lyon à Auxerre en 1965. Malheureusement, en 1967, il abandonna malgré une victoire d’étape. Les deux années suivantes il se classa respectivement 28e et 71e. En 1972, il termina à la 55e place du classement général. Lors de ses deux dernières participations, en 1973 et 1974, il termina à la 57e place et remporta la 10e étape entre Nice et Aubagne lors de l’édition 1973.

Français