LA PROVINCE DE LIÈGE, TERRE DE VÉLO

La Province de Liège est très active en matière de sports et de grands événements, parmi lesquels le cyclisme occupe une place de choix. Aujourd’hui comme hier, notre province a en effet toujours été une « terre de vélo ».

Les Classiques ardennaises et les 3 grands Tours

« Doyenne des Classiques », Liège-Bastogne-Liège fait figure de monument parmi les courses cyclistes d’un jour. Organisée pour la première fois le 29 mai 1892 sous l’intitulé « Liège-Bastogne et retour », la course célèbre donc en 2017 son 125ème anniversaire.

Depuis 1936, la « Flèche Wallonne » s’est également taillé une place de choix dans le calendrier international des classiques. L’arrivée dans le « Mur de Huy » place ainsi la Province de Liège à l’agenda des rendez-vous sportifs et populaires.

Outre l’accueil régulier du Tour de France, dont son « Grand Départ » en 2004 et 2012, la Province de Liège a eu l’honneur d’accueillir le départ du Giro en 2006 et le passage d’une étape de la Vuelta en 2009.

L’organisation, par la Province de Liège, de grands événements de cette nature permet d’une part de susciter des retombées économiques et de consolider l’image internationale de la province. Plusieurs études réalisées à ce sujet ont permis d’évaluer l’impact positif de ces retombées.

Quelques côtes mythiques pour les pros et les amateurs

Ces classiques cyclistes n’auraient évidemment pas le même intérêt sans ces lieux mythiques où furent écrites les plus belles pages de leur histoire. Le Mur de Huy, les côtes de la Redoute, du Stockeu, de la Haute Levée, de la Roche-aux-Faucons, de Saint-Nicolas ou encore les cols du Maquisard et du Rosier sont désormais des lieux bien connus des cyclistes professionnels et amateurs.

Cyclotourisme et vélo en famille

Ces côtes mythiques sont bien entendu empruntées par les cyclotouristes amateurs mais le tourisme à vélo et en famille occupe également une place importante en province de Liège. Un réseau de fléchage « points-nœuds » est en cours d’installation au même titre que le développement d’un réseau de balades à vélo, activité en plein essor. En outre, plusieurs éditions du Beau Vélo de Ravel RTBF ont rassemblé des milliers de participants pour pédaler en Province de Liège (Jehay 2015, Liège 2016, Dison 2017).

Formation des jeunes

À côté des Grands Evénements et du tourisme à vélo, la Province de Liège est fortement attachée à la formation des jeunes. Dans cette optique elle propose plusieurs initiatives.

L’Académie provinciale des sports (infos) propose à près de 4.000 jeunes âgés de 4 à 16 ans de découvrir et pratiquer différents sports de façon ludique durant quelques séances. Parmi les sports proposés, le vélo « classique » bien entendu mais aussi le BMX-VTT descente.

Une section « cyclisme-études » (infos) est par ailleurs proposée aux élèves de l’enseignement secondaire par l’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire de Seraing. Ces élèves bénéficient en outre de la piste provinciale d’apprentissage cycliste d’Alleur (infos), infrastructure unique réalisée et gérée par la Province de Liège.

Vélodromes et fabriques de vélos : Liège pionnière

La région liégeoise fut d’ailleurs parmi les premières en Belgique à disposer de vélodromes en Belgique. Le vélodrome de la Boverie fut ainsi inauguré le 12 juillet 1891, derrière l’actuel emplacement du Musée la Boverie. Il sera détruit en 1904 pour laisser place à l’Exposition Universelle de 1905. C’est là que les pionniers du Liège Cyclist’s Union importèrent également la pratique du football en fondant le Football Club Liégeois en 1892. Cette fondation d’une section football par le L.C.U. eut lieu quelques semaines après l’organisation du premier « Liège-Bastogne et retour » en compagnie du vénérable Pesant Club Liégeois, toujours associé de nos jours à la course, et des Safety Club Liégeois et Velocemen Club de Wandre aujourd’hui disparus.

Ce club de football occupa également l’immense vélodrome de Rocourt de 1921 à sa destruction en 1994. Plusieurs arrivées de Liège-Bastogne-Liège ainsi que 4 Championnats du Monde sur piste (1950 – 1957 – 1963 – 1975) y furent notamment organisées.

Enfin on s’en souvient peu aujourd’hui mais la région liégeoise fut le siège de nombreuses fabriques de vélos lorsque ce mode de transport devint très populaire vers la fin du 19ème Siècle. Citons entre-autres les usines Sarolea, Legia et la Fabrique Nationale qui fabriquèrent des cycles en série ou encore la firme liégeoise de fabrication de pneus Englebert qui diversifia sa production pour équiper les vélos.

Français